J-5: Za bloginning.

Et voilà, un an et demi s’est écoulé depuis mon premier voyage au Japon. Voyage qui s’est révélé riche en découvertes et extrêmement dépaysant. En grande partie parce que c’est celui que je considère comme mon premier « vrai » voyage, comprenez par là que c’est le premier que j’ai fais sans dépendre de personne et que j’ai organisé entièrement, avec son lot d’imprévus et de situations très troublantes et encore nouvelles pour moi où je devais faire le choix entre mon anglais catastrophique et mon japonais balbutiant. Evidemment, ni les déconvenues minimes et inévitables, ni les températures caniculaires n’ont empêchés ce séjour de se révéler excellent et même bien meilleur que j’aurais pu l’imaginer. J’ai pu découvrir un éventail de villes et de paysages variés qui vont de la mégalopole de Tôkyô à la petite ville de campagne comme Kurayoshi. Pas mal de lieux célèbres chargés d’histoire, mais aussi d’autres liés à la pop culture japonaise.

Bref, un court mois plus tard, je rentrais en France la tête pleines de souvenirs, l’ordinateur plein de photos et le compte en banque vide, pas comme ma valise qui avait un petit – pas si petit que ça d’ailleurs, vu ce que j’avais à ramener avec moi – mais surtout avec une furieuse envie d’y retourner et le plus tôt possible.

Après avoir découvert l’été, qui fit de moi la plus grande et lourde crevette sur Terre (et si ce n’est pas la cas, je ne veux pas la croiser pour ne pas faire rétrécir mon espérance de vie à néant ;op), deux choix de saisons s’offraient à moi, l’automne et ses Momijis (Erables) et le printemps avec ses Sakura (Cerisiers) en fleurs. En fait, je n’eus point à me retrouver devant un choix cornélien. Bien que la première option eut été tentante, la seconde se trouva être une évidence à mes yeux, pour qui veut découvrir la plus belle saison du Japon. Printemps 2012 étant trop proche pour pouvoir mettre assez de côté pour y aller un bon mois et demi (au final, j’ai petit à petit réduit la durée de mon séjour à un mois), je décidais de reporter mon second voyage à l’année suivante.

Durant cette année et demi, les préparatifs se sont fait plus vite et plus facilement. Etant déjà rodé par ceux du premier et surtout n’ayant pas à entreprendre les longues démarches pour faire faire mon passeport. Puis vint le moment de se poser la question de comment partager mon expérience au jour le jour. L’ayant déjà fait via Facebook avec mes proches, j’avais envie d’une part d’utiliser un autre outil que Facebook pour poster mes photos et surtout d’aller un peu plus loin dans mon envie de partager ma modeste expérience de touriste dans ce beau pays qu’est le Japon. Finalement, la solution s’offrit à moi tout naturellement en allant sur d’autres blogs pros et amateurs sur le Japon: « Pourquoi ne pas retenter le coup en faisant cette fois un blog voyage amateur où je pourrais poster mes petites photos et raconter mes péripéties, agrémentées de petites anecdotes que j’aime bien partager avec un peu n’importe qui? »

Et c’est ainsi qu’aujourd’hui (ou plutôt il y a quelques jours officieusement, le temps de régler quelques petites choses et de découvrir en partie l’interface de WordPress) je me retrouve, à cinq jours de mon départ à ouvrir ce blog, qui sera alimenter uniquement pendant mon voyage. Peut-être plus tard, à l’occasion de supposés futurs voyages et s’il reste assez de mémoire allouée à ce blog.

Je parle, je parle, mais je ne prends pas le temps de me présenter rapidement ou plutôt de parler de mon vécu en rapport avec le Japon, pour les quelques égarés qui seraient tombés par hasard sur mon blog et qui, donc, ne font pas partis des personnes qui me connaissent déjà. Mon premier contact avec le Japon s’est fait grâce à sa pop culture, comme la plupart des personnes qui apprécient ce pays.

  • Comme beaucoup de monde, je fais parti de la génération qui a découvert les animé avec des émissions comme le Club Dorothée. J’ai par la suite continué d’en visionner, même si de manière plus sporadique, et j’ai découvert entre temps les films d’animations, pas forcément ceux de Ghibli, dont j’ai raté jusqu’à la diffusion télé de certains des plus connus comme Porco Rosso.
  • Parallèlement à tout ça, j’ai aussi développé très tôt un intérêt pour les jeux vidéos et ceux venant du Japon en particulier. Après avoir débuté sur un Amstrad et le Vidéo Pac de Phillips, j’ai très vite eu ma première console de salon de Nintendo, un Super Nes, et ma première console portable, la Game Boy, et j’ai d’ailleurs suivis Nintendo à chaque génération de consoles. Naturellement, j’adore les jeux sur les mascottes de Nintendo comme Mario et The Legend of Zelda. Même si je commence un peu à saturer avec les sorties trop nombreuses des jeux sur le premier sur la 3DS et que j’ai beaucoup moins apprécié les « Legend of Zelda » après Twilight Princess. La Super Nes m’a permis aussi de découvrir les RPG, genre que j’affectionne particulièrement, avec la série des Seiken Densetsu, qui est connue sous différents noms ici: Mystic Quest et surtout Secret of Mana. Par la suite, je me suis essayé à la majorité des séries de RPG majeures: Final Fantasy, Breath of Fire, Dragon Quest, Tales of, Pokémon,…. Bref, je pourrais en parler des heures et si je n’en avais pas parlé, vous auriez forcément vu pendant mon séjour que je suis très fan de certaines de ces séries en particulier.
  • Bien plus tard, la suite logique de mon passion pour les animé était de passer aux Manga, quand j’eus enfin les moyens de m’en acheter. J’ai commencé par une des séries sur Pokémon, pour ensuite m’intéresser aux Clamp avec Chobits et à Akamatsu Ken avec Love Hina. Mes goûts n’étant pas fondamentalement différents de ceux que j’avais pour les animé, c’est tout naturellement que je me suis mis à apprécier les Shônen (One Piece en tête) et les séries « tranches de vie » pas très sérieuses comme Highschool Kimengumi (Le collège fou fou fou) ou Card Captor Sakura. J’ai aussi vraiment découvert les Mangas Seinen avec Urasawa Naoki et sa série 20th Century Boys, et tardivement, Akira d’Otomo, qui fut une claque graphique comme j’en ai rarement eu.
  • En 2008-2009, un soir d’hiver, j’ai découvert une petite chaîne qui s’appelle Nolife via une freebox fraîchement récupérée. J’en avais vaguement entendu parler dans Animeland, je crois, et dès j’ai allumé ma freebox, je suis allé jeter un coup d’oeil par curiosité. Je suis tombé sur un clip d’un groupe d’électro (Genki Rocket ou Copter je sais plus quoi) et là ce fut une révélation. J’ai adoré et je suis resté planté devant ma télé pour voir le suivant, puis celui d’après et ainsi de suite pendant toute la soirée, jusqu’à voir grosso modo tous les clips qu’ils avaient à leurs débuts. J’ai suivit assidument la chaîne pendant un bon bout de temps et même encore aujourd’hui, en découvrant de nouveaux groupes dans des genres très différents, j’en suis même venu à apprécier certains groupes qui officient dans des genres que je n’aime pas et chose étonnante, je me suis même mis à acheter des CD. Pour information, je n’étais jusque-là pas un grand acheteur de CD, j’avais même arrêté très tôt, et je ne suivais plus du tout l’actualité musicale de manière générale depuis bien longtemps par manque d’intérêt pour la chose. En dehors de la musique électro, aujourd’hui, j’apprécie aussi beaucoup des groupes de rock comme l’inclassable Polysick ou des groupes beaucoup plus pop comme Ikimonogakari, mais incontestablement la plus grande hantise de mon compte en banque et ce que j’écoute le plus souvent, c’est un sous genre de la Pop: les « Idols ».

Pour ceux qui ne connaissent pas et pour situer ça par rapport à ce que l’on a eu en occident, imaginez les girls band avec beaucoup plus de moyens et une existence plus longue. Ca existe au bas mot depuis les années 80, donc on est loin du phénomène passager que l’on a connu ici, c’est même un sous genre assez important et toujours bien classé dans les charts japonais tous genres confondus.

Parmi les groupes que j’apprécie le plus, il y a les AKB48 et leurs groupes soeurs comme les SKE48, que j’apprécie plus ces derniers temps, mais aussi feu les SDN48, qui était probablement mon groupe préféré parmi les groupes en 48. Sinon, j’ai commencé à apprécier les Idols grâce au Hello Project! et ses Morning Musume, j’aime tout particulièrement certains de leurs anciens groupes comme les Tanpopo et les T&C Bomber, un peu trop cheap pour certains, mais c’est justement ce qui fait leur charme à mon avis. Bien sûr, parmi les anciennes du HP!, il y a aussi celle que je considère comme l’Idol ultime, Matsuura Aya, qui a commencée par des morceaux très entraînants pour s’orienter, au fur et à mesure que sa voix murissait, vers des balades et pour quelqu’un comme moi qui n’est pas spécialement fan des balades, il a vraiment fallu que je tombe sur une artiste qui avait un grain de voix particulier pour apprécier l’exercice.

En dehors des groupes les plus connus, je reconnais ne pas avoir assez passé de temps à écouter et m’intéresser à ceux moins connus, voir même encore indés, pour en parler pendant des heures, mais je retiens quand même des groupes comme les Passpo, dont le concept est celui du voyage (leurs tenues étant celles que portent les hôtesses de l’air), et avec des sonorités plus proche du rock, ce qui n’est pas pour me déplaire. Récemment, j’ai aussi découvert les Negicco qui oscillent entre la pop/électro et des rythmes plus vieillots comme la disco et pour finir, le dernier de mes gros coups de coeur, c’est les Tomato n’Pine, un trio malheureusement déjà dissout quand je l’ai découvert (grâce au blog Wakarimasen), qui mélange la pop avec différents genres et le fait même très bien, en plus d’être un groupe dont les membres ont une voix qui s’harmonise bien les unes avec les autres.

Pour finir, je vais essayer de faire le plus court possible pour décrire ce blog.

Comme je l’ai dit plus haut, je mettrais à jour mon blog, uniquement pendant mon voyage et je tacherais de le faire quotidiennement, selon si j’ai internet ou pas. J’ai décidé de séparer mes articles en trois catégories:

  1. Nikki: Ca veut littéralement dire « Journal Intime » en japonais et dès que vous savez ça, vous savez tout. C’est naturellement la catégorie qui contiendra le plus d’articles et où je raconterais mes péripéties au jour le jour.
  2. Hébergement: Quand on voyage comme je vais le faire, on se retrouve forcément à loger dans des endroits différents (Appart, Hôtel, Auberge de jeunesse,…) et je vous propose de vous faire découvrir les lieux où je poserais mes bagages. Ca pourrait permettre à certains et certaines de se faire une idée de ce que valent ces endroits, voir même, pourquoi pas, de donner des pistes aux indécis…
  3. Instaweek: L’idée ne vient pas de moi, je l’ai vu sur le blog l’Oeil du Tako et j’ai trouvé l’idée intéressante, donc je me permet de la reprendre sans m’en attribuer les mérites. Cette catégorie consistera simplement à réunir chaque semaine les photos que je ferais sur l’application-gadget Instagram.

Sinon, j’aimerais aussi en créer une quatrième pour les photos de nuits, mais je ne sais pas encore comment faire pour la différencier de la catégorie « Nikki » et n’ayant pas de reflex, je ne sais pas à l’avance si j’aurais assez de photos correctes, même pour une amateur comme moi. Si je trouve d’autres sujets à aborder ou s’il y a des suggestions de sujets à aborder qui mériteraient une catégorie à eux tout seuls et que je me sens capable de les faire, j’en rajouterais peut-être d’autres.

Pour ce qui est du séjour en lui-même, j’ai décidé de ne révéler (ou du moins d’en révéler le moins possible) ni les villes où j’irais, ni le temps que j’y resterais, ni les endroits précis que je visiterais, ça permettra de contre-balancer le fait que je n’ai pas la plume (ou plutôt le clavier ^^) de certaines grands bloggeurs par une petite touche de mystère. Bon je peux quand même dire que ce que vous avez à savoir, c’est que j’arrive le 01 Avril, que je rentre en France le 02 Mai et que j’ai le JR Pass de 21 jours. A vous d’imaginer ou d’extrapoler ce que je ferais (ou pas) et où j’irais d’ici-là. ^^

Voilà, si vous avez eu le courage de lire mon article, alors bravo et merci  de m’avoir lu. C’était quand même un sacré pavé, mais il était quand même nécessaire pour me présenter et poser les bases de ce blog. Je vous rassure (et je me rassure aussi au passage ^^’), je ferais beaucoup plus court pour les prochaines fois. Je tiens quand même à ne pas passer mes nuits dessus et à profiter un maximum de mon séjour. Je vous donne rendez vous donc à partir du 1er Avril pour la suite ou plutôt le commencement et en attendant, j’ai fait une petite sélection de photos de mon premier voyage. J’ai choisis de privilégier les villes que je ne visiterais pas (c’est pour ça qu’il n’y a pas de photos de Tôkyô) et les monuments/lieux déjà visités (c’est pour ça qu’il y a des photos de Kyôto et Osaka).

2 réflexions sur “J-5: Za bloginning.

  1. héhé, en voilà de belles intentions de voyage! C’est cool en tout cas que tu blogues sur ton voyage. Bombarde bien de photos!

    • Merci. Bah je pense que j’en ferais surtout quand je serais dans des villes que j’ai pas encore visité, parce que je ressens moins l’envie de prendre de photos à Tôkyô. ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s