Le grand air… enfin.

Pour une fois, j’étais debout assez tôt ce matin pour pouvoir être à l’heure à mon rendez-vous. Je n’ai donc pas trainé et suis parti en direction de la gare de Kyôto au même endroit qu’hier pour prendre un bus vers Kawaramachi Marutamachi, j’ai fait le reste de chemin à pied et au pas de course pour ne pas arriver en retard, c’est vraiment grand l’enceinte du jardin du palais impérial.

Bien sûr je suis arrivé légèrement en avance dans l’enceinte même du palais, j’ai échangé mon papier qui me donnait l’autorisation d’entrer, contre un guide en anglais et j’ai suivit les personnes juste devant moi jusqu’à la salle d’attente où étaient réunis…les autres personnes. Ok, donc c’était une visite guidée, c’est pas l’idéal pour moi, puisque ça veut dire que je suis pas libre de mes mouvements et que je dois dépendre de la bonne volonté des autres pour mes photos. Sinon je me retrouve avec pleins de bouts de têtes, mais bon, je suppose que c’est la seule manière de le visiter, donc on va faire avec. La guide arrive et fait son speech pour présenter le lieu, mais ce que la plupart ont retenu, c’est qu’elle poussait des soupirs par moments (sûrement dû au fait qu’elle a du mal avec l’anglais) et comme elle éloignait pas son micro à ce moment, tout le monde l’entendais. Ca a fait rire tout le monde, soit parce que c’est mignon, soit parce que c’est sexy, tout dépend de quel côté de la ceinture vous vous trouvés.

Bref la visite commence et là première surprise, je me rend compte que mes photos sont enregistrées sur la mémoire interne de mon appareil et en ouvrant le clapet, je découvre que j’ai oublié ma carte SD dans mon ordi, et la mémoire interne est vraiment petite, à peine de quoi faire dix photos. Heureusement je me rappelle que ma 3DS à une carte SD et l’utilise à défaut d’avoir mieux. La visite se passe bien, je traine un peu pour laisser passer le gros des touristes et ainsi de pouvoir prendre mes photos. Le lieu est joli, mais comme les temples il manque de vie et après avoir vu des tonnes de temples, j’avoue que je sature un peu, donc je n’arrive pas à m’émerveiller comme certains.

La visite finie, je rentre en quatrième vitesse pour récupérer ma carte SD et aller au second lieu. Bien sûr, je reviens à la gare pour voir quel bus je dois prendre, mais la personne chargée de guider ceux qui cherchent le bon bus m’indique que c’est en train que je dois faire le trajet et comme j’ai le JR Pass avec moi, ça ne me coûte rien pour une fois.

Arrivé à Saga-Arashiyama, je prend un chemin au hasard pour me balader et je finis quand même par me servir de mon plan pour me rapprocher d’un temple. J’arrive dans une rue bien fréquentée et en profite pour chercher un resto, si possible avec quelque chose que je n’ai pas testé, ça tombe bien, je trouve un restaurant qui fait entre autres des Katsudon et il n’est pas trop fréquenté, donc je trouve une place au calme.

Kyôto2013 (373)

Une fois le ventre plus que remplie, plutôt que d’aller directement au Temple Tenryu-ji, qui est au même endroit que l’artère commerçante, je pars vers le sud où il y a le fleuve Hozu et surtout beaucoup moins de monde une fois le pont traversé, ce qui permet de vraiment apprécier ce coin de campagne.

Je reste un peu hésitant pour la suite, puisque la pluie commence à tomber et que comme un blaireau, j’ai même pas pensé à prendre au moins le petit parapluie. Comme ça pluviote, je décide de faire mon guerrier (ça va finir par causer ma perte ce genre de décision, je commence déjà à m’enrhumer) et continue vers le sud vers le temple Horin-ji que je visite assez vite, vu que c’est très petit. Je longe le fleuve vers l’Ouest, jusqu’à trouver un parc avec des singes, mais comme ça me dit rien, je ne vais pas payer l’entrée et poursuis mon chemin encore plus loin vers l’Ouest et surtout loin de la civilisation, sur un très joli chemin avec d’un côté la montagne et de l’autre le fleuve vers le temple Daihikahu.

Tout du long, j’oublie le temps, mais je suis abrité par les arbres la plupart du temps, je profite vraiment du lieu puisque je suis tout seul et je crois que j’en avais besoin. J’en avais un peu marre des visites en ville et de voir des temples, donc cette mini randonnée était vraiment bien pour moi et le lieu est vraiment magnifique. La fin est plus fatigante parce que c’est que de l’escalier, j’arrive un peu essoufflé en haut, je n’ai pas le temps de me reposer que le type qui s’occupe du lieu me rappelle que je dois payer 400 yens, il n’est pas méchant, juste un peu bourru, ça se voit qu’il vit ici, mais j’ai quand même réussit à lui décrocher un sourire quand je lui parlais en japonais.

La vue depuis la maisonnette mérite vraiment tout le chemin fait, je profite bien du lieu, d’autant que je suis arrivé au bon moment, je suis tout seul pendant une bonne partie du temps, et je ne suis vraiment pas pressé de retourner à la civilisation, je prolonge même le plaisir en testant le thé au Macha.

Kyôto2013 (417)

Bon comme il faut quand même que je parte à un moment, je me décide à faire la descente tranquillement, je retraverse le pont Togetsu-kyo pour aller voir ce que donne ce temple Tenryu-Ji et chercher au passage la forêt de bambous (la raison de ma venue dans ce coin de Kyôto).

Arrivé au comptoir pour entrer dans le Temple, j’interpelle la vendeuse pour lui demander où est la forêt de bambous, elle me dit que c’est de l’autre côté du temple et que je dois le contourner pour y aller. Je lui demande aussi si je peux y accéder en passant par ce temple et elle me répond par l’affirmative, donc je paye mon droit d’entrée et fait un petit tour pour voir à quoi il ressemble sans en attendre grand chose. Le temple en lui-même est pas bien grand, on ne peut même pas entrer à l’intérieur, mais le jardin, lui, vaut le coup d’oeil, il y a beaucoup d’arbres en fleurs et les couleurs sautent aux yeux. Je repère au passage l’entrée de la forêt, qui est collée au jardin du temple, je finis par y faire un tour rapide, elle est vraiment minuscule, mais très belle (dommage qu’on ne puisse pas y voir grand chose) et pour aller plus haut, il faut payer un prix d’entrée exorbitant.

En plus, vu l’heure qu’il est, je n’irais pas bien loin, donc je pars vers le nord pour voir ce qu’il y a, je trouve un mini temple, qui semble être le Jojakko-Ji, j’emprunte le petit chemin de terre pour voir où il mène, pensant repartir vers de nouvelles aventures, mais c’est juste un chemin parallèle au chemin bétonné, qui va vers le Temple Nison-In.

Ce dernier étant fermé, je pars vers l’est pour me rapprocher de la gare, je me perd un peu dans une zone pavillonnaire et finis par arriver au niveau d’une rue plus large. Comme le plan ne m’aide pas, je vais demander mon chemin à une petite vieille qui ramasse des fleurs derrière un arrêt de bus, elle me dit que c’est à dix minutes d’ici en me montrant une rue, je suis donc le chemin, sous la pluie qui a repris de plus belle, mais finit par me rendre compte que je vais plutôt vers la gare d’Arashiyama. En m’aidant du plan, je pars vers ce qui semble être la bonne direction, je finis par demander une nouvelle fois mon chemin à deux salary men, ils me disent d’aller à gauche un peu plus loin dans la rue. Ce que je fais, je monte sur une passerelle et vois une gare de loin, mais n’arrive pas à lire le nom.

Comme je ne vois pas comment y arriver, je choppe une autre personne sortant d’un Konbini pour lui demander mon chemin, il me dit d’aller à droite un peu plus loin, j’arrive finalement à trouver l’entrée de la gare et c’est la bonne, je grille le passage avec mon JR Pass, vu que tout le monde est là pour acheter un billet et finis par rentrer à la gare de Kyôto. Je n’oublie évidemment pas de passer par un Konbini et découvre une petit manif  pas très loin de la gare sur le reste du chemin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s