Tetris Time.

Nous voilà à la veille de mon départ de l’appartement où je loge depuis un mois (enfin un peu plus de deux semaines vu que j’ai quitté le navire pendant deux semaines) et donc aujourd’hui, il est temps de faire mes valises. Autant dire que ce ne fut pas simple, je devais mettre ça

….dans ça

Tôkyô2013 564

Une vraie partie de Tetris. Ca semblait impossible dès le début, mais c’était à peu près la même chose lors de la fin de mon premier voyage et je suis quand même arrivé à tout caser. Certes, j’avais un sac/blob à la con que j’ai maudis sur tout le trajet retour parce qu’il m’en a fait voir.

Je commence donc par mettre les paquets les plus grands dans la valise pour les choses non-fragiles, je la remplis assez rapidement. Trop même, il reste encore beaucoup de sacs autour de moi et j’ai même pas commencé à ranger mes affaires, dont une partie est en train d’être lavé au Coin Laundry du coin avec les draps que je suis tenu de laver avant le Check out alors qu’ils sont pas dégueulasses. Bon c’est pas grave, ça se trouve j’arriverais à tout caser, mais c’est mal parti quand même et je m’attèle à remplir la seconde, qui se rempli aussi vite.

En arrivant à la couche de CD’s, je commence à me dire que ça me parait vraiment impossible de tout caser, il me reste toujours trop d’affaires. J’ai encore mes affaires de toilettes, de douche et d’autres choses dont j’ai encore besoin aujourd’hui qui sont dehors. J’ai beau retourner le problème dans tous les sens, je ne peux rien mettre de plus dans la première valise qui a été difficile à fermer et la seconde est presque dans le même cas, j’ai encore trop d’affaires que je ne peux pas faire rendre dans mon sac à dos et mon sac à bandoulière. Non vraiment, même en rangeant ça autrement, je ne ferais pas tout tenir, c’est clair qu’il faut que j’en envoie une partie.

Je retire donc ma Dreamcast à contre coeur (je pourrais pas l’essayer avant un moment) pour essayer de tout caser, mais je dois quand même en retirer une partie et la rassembler dans un sac pour partira par la Poste. Là c’est déjà mieux, les valises sont toujours remplis, mais je pense que j’arriverais à caser tout ce qui reste plus tard (je vis quand même dans cet appart jusqu’à demain matin, donc j’ai encore besoin de certaines choses). Entre temps, je suis sorti pour aller m’acheter à manger et après avoir déjeuner, je ressors dehors pour aller dans un bureau de poste que j’ai repéré et qui est proche de chez moi.

Je pensais faire les démarches en anglais, mais comme la guichetière m’a accueillie en me parlant japonais, j’ai donc mécaniquement parlé tout du long en japonais. Je lui dis donc que je veux envoyer en France les deux paquets, elle me donne le choix entre différentes tailles de colis (j’ai pas vraiment le choix en fait puisque mes paquets sont trop gros pour les tailles plus petites que le plus grand des colis). Je confie ma Dreamcast, qui est rembourrée dans le colis par la guichetière, pendant que je m’occupe du sac qui a du mal à rentrer, mais ils réussissent à tous être fermés. Elle me fait remplir les papiers pour les deux colis avec, entre autre, l’adresse, la valeur des colis que j’ai du mal à estimer (je sais que la Dreamcast a coûté un peu plus de 5000 yens, mais le second colis est rempli de plein de choses différentes que j’ai pas vérifié). Donc comme un idiot je fais une estimation totale de 10000 yens que je note bêtement sur les deux feuilles alors que j’aurais dû mettre moitié moins (ça va encore me retomber dessus cette idiotie quand je les recevrais).

Elle me donne aussi le choix pour l’envoi, mais étant donné que je suis sûr que mes valises ont dépassés la limite des 46kg, je n’ai pas vraiment le choix et prend le moins cher: par bateau. Au moment de payer, je demande s’ils prennent la carte bleue, ça sera plus pratique et rapide, mais c’est évidemment pas le cas et me voilà reparti pour un retrait (j’espère que ça sera pas le cas à l’aéroport, parce que je sais pas si je peux faire peser mes valises avant l’enregistrement pour voir combien je dois retirer).

Bref une fois payé, je quitte ma chère Dreamcast en espérant que le trajet se passe bien pour elle et je rentre pour aller finir le rangement. J’ai les draps à remettre et mon futon à replacer, mais avant, c’est le coup d’aspi qui m’attend pour rendre la chambre nickel. Comme le rapatriement de tous mes bagages va me coûter un peu cher, je décide de ne pas sortir pendant le reste de l’après-midi et en profite pour laisser ma fenêtre ouverte, histoire d’aérer un peu l’appart, ce que je n’ai pas pu faire jusque-là (il ne fait pas assez chaud le soir après mes balades pour le faire).

Comme j’ai quelques heures de libre, pourquoi ne pas essayer de rattraper mon retard sur le blog en finissant ce que j’ai à faire avec mes photos et en postant un (voir même deux articles si j’ai le temps). La finalité de tout ça, vous le connaissez puisque cet article est posté le même jour que celui sur Yokohama, que j’ai posté en fin d’après-midi. J’ai eu le temps de bosser un peu sur les photos du suivant, mais j’aurais pas le temps de tout faire pour poster aujourd’hui le second article en retard.

Finalement, j’ai dû ressortir pour aller prendre à manger et j’ai rangé mes valises mieux que ça pour être sûr de tout faire tenir demain matin et de ne pas y passer des heures. Il me resterais quand même mon manteau que je garderais avec moi en cabine et j’espère pouvoir faire passer mon parapluie qui est trop grand pour rentrer dans les valises, de toutes façons bondée (en espérant qu’il fasse un temps plus que pourri Jeudi matin pour justifier le fait que je serais chargé).

Normalement, j’aurais internet dans l’hôtel où je logerais pour le dernier soir et mon vol pour la France étant le Jeudi matin, je n’aurais pas le temps de continuer de rattraper mon retard avant mon retour en France, donc les trous ne seront bouchés qu’au mieux Vendredi.

2 réflexions sur “Tetris Time.

  1. Bien joué!
    Bon, le bateau, ça met à peu près un mois, non? C’est bien comme ça, quand ça arrivera, ce sera un petit Noël qui t’attend en plein été. C’est une idée assez cool, je trouve.

    Sinon, pour la prochaine fois, j’ai oublié de te donner un dernier tuyau: en fait, tu peux demander aux supermarchés des cartons (ils les donnent très gentiment). En général, ils sont suffisamment grands. Un peu de scotch au 100 yens shop et hop, c’est réglé.

    • Oh bah 2 euros le colis c’est pas cher donc ça me pose pas de soucis de sortir le porte monnaie, mais je garde l’idée en tête pour les 10 colis que j’aurais à envoyer logiquement. ;op

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s