Pas si fort que ça William.

Malgré la journée épuisante d’hier, j’émerge à la même heure que d’habitude et je ne sors pas trop tard.

Comme je ne suis pas complètement remis, je décide de commencer doucement en allant visiter un peu la ville et je me rapproche vite des bords du Loch Linnhe. Tout en longeant le lac, je me dirige vers la gare routière de Fort William pour aller voir le « site du vieux fort » qui donne son nom à la ville, mais il n’y a quasiment rien à voir : un bout de muraille et le centre est même complètement inondé par le lac.

Je poursuis ma route par le Great Glen Way, histoire d’y faire une balade, le sentier commence juste à côté du Mac Do, qui est lui-même à deux pas de la gare. Le sentier en lui-même change pas mal au début en passant d’un chemin de terre à une route bétonnée qui passe entre des pavillons, puis redevient plus sauvage pendant un long moment. J’ai ainsi le loisir de pouvoir longer et admirer une autre rivière qui vient se jeter dans le lac.

Au bout d’un moment, j’arrive à un endroit qui me laisse deux choix, soit tourner à droite et passer sous un pont pour aller voir un château, soit continuer tout droit et passer par un pont pour poursuivre mon chemin sur la Great Glen Way. Je choisis la seconde et remets la première à plus tard.

Au final, je ne poursuivrais pas longtemps la route puisqu’après le pont j’arrive au niveau d’un grand quartier pavillonnaire, celui de la ville de Lochyside pour être précis et comme la balade m’intéresse beaucoup moins, je finis par rebrousser chemin jusqu’à l’intersection qui me permettait d’aller à un Château.

Je prend donc la direction du Château d’Inverlochy ou plutôt de ses ruines. Heureusement, il y a déjà plus à voir qu’à Fort William. Ses remparts sont quasiment intacts, les tours de chaque côté sont par contre presque complètement détruites et on ne peut visiter aucun intérieur, puisqu’il n’y en a pas.

La rapide visite faite, je continue de rebrousser chemin en en empruntant un autre. J’espère tomber sur le site de la Bataille d’Inverlochy, qui doit être un lieu important s’il est marqué sur ma carte, mais je ne le retrouverais jamais et je finis par arriver à mon point de départ. J’en ai profité pour aller tester un MacDo écossais avant de rentrer à mon auberge de jeunesse en allant faire mon traditionnel tour par la supérette du coin sur le chemin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s