Portree in the Skye.

Comme à mon habitude, je fais mon check out assez tôt et j’arrive bien en avance à la gare routière pour prendre l’unique bus qui me mènera jusqu’à l’île de Skye.

Le trajet se fait assez vite ; trois petites heures, dont une partie à traverser l’île de Skye, qui s’annonce comme une des plus belles destinations en écosse pour moi, vu tous les paysages magnifiques que j’ai traversé.

 

Arrivé à destination à Portree, la ville principale de cette grande île, je ne mets pas longtemps à parvenir jusqu’à l’auberge de jeunesse où je vais loger pendant les trois prochains jours, puisque je l’ai vu sur le chemin.

Malheureusement, j’arrive trop tôt pour faire le check in, mais j’ai pu déposer mes bagages dans un coin du hall en attendant et je suis ressorti direction l’office du tourisme. Comme pour Fort William, rien ne vient perturber mon programme, les deux endroits conseillés par mon guide que j’ai sélectionné sont accessibles par bus et me laissent une assez longue fourchette d’heures pour faire ce que je veux.

 

Comme il est toujours trop tôt pour aller faire le check in, je fais un petit tour de la ville juste pour me repérer, vu que j’ai oublié mon appareil photo dans mes affaires et j’en profite pour aller me faire un resto, en continuant de constater au passage que les italiens s’acharnent à rester premiers dans le classement des pires touristes selon moi.

Je me prend un plat à base de burger fait maison et de frites, et pour finir une petite part de gâteau au chocolat succulente en dessert (je posterais le tout sur Instagram avec les quelques autres photos que j’ai déjà pris avec mon smartphone quand je récupèrerais le net gratuit). Je pense que j’y retournerais avant de partir parce que j’ai vu qu’ils faisaient une des spécialités écossaises les plus connues, que je me dois de tester, le Haggis.

 

Une fois le resto fini, je retourne à l’auberge pour aller faire mon check in, je rassemble les affaires dont j’ai besoin et je ressors faire un vrai grand tour de la ville. Bon, au vu de la taille de la ville, qui est un peu plus grande que Tobermory, ça ne se fait pas en beaucoup de temps. Le centre ville où je loge se trouve légèrement en hauteur, il y a une rue proche de l’artère principale de Tobermory avec ses maisons à couleurs vives et le reste de la ville est juste un grand quartier pavillonnaire pas très intéressant à visiter.

Sur la fin, je me suis rapproché de la seule zone où l’on pouvait accéder à la mer et avant de rentrer je suis allé faire un petit tout à la Co-operative food où j’ai pu retrouver la boisson dont je commençais à être adict et qui n’est que dans cette chaine de magasin; le jus de Cranberry & Raspberry (non, non le Dr Pepper c’est surfait).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s