Monstre en carton, ville en carton.

Journée (qui s’annonçait) chargée oblige, c’est assez tôt que je me retrouve à la gare routière d’Inverness pour prendre le premier bus que je peux choper pour aller au Urquhart Castle.

InvernessJ2 (1)

Arrivé à destination, je ne traine pas et prend rapidement mon billet pour aller visiter le fameux château, qui au passage sur trouve au bord des rives du Loch Ness. Je zappe complètement et volontairement la partie cafette, boutique de souvenirs,… pour aller du côté de la pelouse qui me sépare du château. A cet endroit, il n’y a qu’une chose intéressante à voir, la catapulte en relativement bon état.

Ensuite, j’entame vraiment la visite du château qui est un bon petit château en ruine, mais pas trop, pour avoir la possibilité de visiter quelques petites pièces. Il y avait pas l’air d’y avoir grand chose à visiter au départ, mais quand on voit à quoi ça ressemblait à l’époque, ça fait pas mal relativiser sur sa destruction partielle.

La visite finie, je remonte vite pour choper le premier bus pour aller à Drumnadrochit, la ville de Nessie et arrivé à destination, je vais directement à l’office du tourisme pour voir s’il est possible de rejoindre à pied ou, à défaut, en bus le mont Meallfuarvovie. Malheureusement, il n’y a pas de bus qui y vont et à pied, il faut 5km juste pour y aller et d’après mon guide l’ascension se fait sur 10km. Donc à la fois trop long à marcher pour moi et pas assez de temps pour faire le trajet aller retour de toutes façons.

Tant pis, j’ai déjà un plan B, donc en attendant, je pars à la recherche d’un resto, que je trouve assez vite, vu le peu restaurants qu’il y a dans cette ville, et c’est pas le meilleur que j’ai fait jusque-là. Il n’a d’ailleurs de restaurant que le nom parce que le service est plus proche d’un bistrot.

Une fois repu, je pars visiter la ville en évitant soigneusement d’entrer dans les attrape-pigeons aux couleurs de Nessie et comme finalement, il n’y a rien à visiter d’intéressant, je vais prendre le premier bus que je n’attend même pas pour une fois pour rentrer à Inverness.

Une fois arrivé, je me dirige vers les bords de la rivière Ness pour aller me balader le long de cette dernière en direction du sud pour rejoindre un endroit conseillé par mon guide, les Ness Islands. Comme leur nom l’indique, ce sont des îles qui se sont formées à un endroit où la rivière est vraiment large et c’est au passage des poumons de la ville parce qu’en dehors des ponts, des luminaires et de bancs, c’est un endroit plutôt sauvage et paisible où se balader.

Plus tard, je finis par ressortir par l’autre rive et par la remonter pour aller visiter un peu les environs proches du centre ville et je rentre enfin après un petit passage habituel au même magasin qu’hier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s