Old Town: son Château et son Palais.

Malgré que je me sois pas posé d’impératifs pour la journée, je sors quand même pas trop tard de l’auberge (difficile de dormir après 8h depuis que je suis en écosse).

 

Première étape de la journée, le château d’Edimbourg, qui n’est vraiment pas loin d’où je suis là, mais il n’empêche qu’il y a une sacrée côté à monter pour l’atteindre (Edimbourg oblige). Dimanche oblige, l’entrée est fréquentée par beaucoup de touristes, je mets un peu de temps à acheter mon billet et à entrer.

La visite durera au moins deux bonnes heures (on peut rester beaucoup plus longtemps en s’attardant à lire tout ce qu’il y a dans les quelques musées). Pour l’instant, c’est le meilleur château à visiter pour moi en écosse, il est très bien conservé et il n’y a pas que le château à voir et à visiter, il y a d’autres bâtiments comme les prisons à voir, il y a aussi beaucoup d’objets d’époque à voir, très bien conservés. Le mieux, c’est quand même la salle de banquet, avec ses armures et ses armes et le magnifique mémorial (où on a pas le droit de prendre des photos, tout comme avec la salle où il y a les joyaux de la couronnes d’écosse).

Une fois la visite finie, je suis un parcours trouvé dans mon guide, qui me fait d’abord revenir à mon point de départ, je pars envie vers l’ouest dans la rue Grassmarket, où il y a justement un marché. Juste avant d’y aller, je me prend une petite glace à la mangue bien utilise avec les températures plus chaudes de la journée. Le marché n’étant composé que de quatre/cinq stands, il se traverse vite, je m’attarde quand même sur le stand de cd où je me trouve quelques CD pas très écossais. Je poursuis ma route vers l’ouest par West Port, je contourne le quartier, via Lady Lawson et Lauriston pour arriver dans une partie plus moderne et moins jolie à voir.

Arrivé à une intersection avec Forrest Road, je monte vers le nord (déjà plus joli et plus ancien) à la recherche du fameux Elephant House, un resto/bar où la célèbre J.K.Rowling aurait écrit ses livres avant qu’Harry Potter devienne célèbre. J’en profite pour en faire mon point de chute pour mon repas de midi, j’y prend un semi-pizza et du thé Darjeeling et je m’y fait un place tant bien que mal.

Une fois le repas fini, je reviens un peu en arrière pour partir légèrement à l’est à la recherche du Surgeons Museum, un musée de l’horreur sur la chirurgie au moyen âge. Malheureusement, je tombe au mauvais moment puisqu’il est en rénovation pour encore une bonne année. Du coup, je reviens du côté du Elephant House, mais cette fois pour descendre par Candlemaker Row pour arriver comme par hasard devant l’auberge où je loge. Je continue ma balade en remontant Cowgate jusqu’à arriver à une intersection avec la Mary’s Street. De là je rejoins High Street/Royal Mile, la rue qui débute au château d’Edimbourg pour aller jusqu’à Canongate Street, mais à un endroit que je n’ai pas encore vu et je vais jusqu’au bout. Avant de poursuivre par Canongate, je fais un petit détour, qui ne s’avèrera  pas intéressant, par East Market.

De là, je vais jusqu’au bout pour aller visiter le Palace of Holyroodhouse, un palais qui est connu pour être le lieu où logeait Mary Stuart et au passage où a été assassiné son majordome. Il commence à se faire tard (les visites s’arrêtant à 16h30), donc je ne traine pas pour prendre mon billet et entrer dans l’enceinte du palais.

Heureusement, en ne prenant pas l’audio-guide, la visite se fait assez vite pour admirer les différentes pièces (d’autant, qu’il est interdit de prendre des photos en intérieur), un peu moins impressionnantes que le château, surtout à cause des tapisseries qui ont eu un peu de mal à résister au affres des siècles. Ca se finit par les ruines de l’abbaye Holyrood, vraiment jolie à voir malgré tout et par le jardin, assez classique pour un jardin écossais, mais joli quand même.

Il me restait Holyrood Park à faire, mais commençant à fatiguer, je me sentais pas d’aller faire de la grimpette à cette heure de la journée. C’est pas grave, j’ai aussi zappé quelques lieux de Royal Hill et si j’ai pas le temps de tout visiter d’ici mon départ, ça peut servir de prétexte pour un nouveau passage à Edimbourg, qui sait.

Enfin, je rebrousse chemin via Royal Hill et Mary’s Street pour rentrer à l’auberge.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s