Kumamoto: Semi visite.

Une fois de plus, petit bon dans le futur : hier étant un jour off où j’ai fait le trajet de Okayama vers Kumamoto, en changeant d’île, puisque je passe de Honshu à Kyûshû (l’île la plus au sud des quatres îles principales du Japon). Je ne suis sorti que pour aller à la recherche d’un restaurant en me baladant sous le cagnard pour au final retourner à la gare de Kumamoto (voir Instagram).

 

Aujourd’hui étant le dernier jour, il fallait obligatoirement que j’aille visiter la ville (sinon pourquoi y être allé). Du coup, ce matin, départ pour son château via un nouveau moyen de transport : le Tramway.

Arrivé à la station du même nom, je découvre avec surprise que pas mal de choses ont l’air d’être en travaux dans les environs, tout comme ça l’est dans certains coins de la ville. Avant d’aller au château, je visite le sorte de village reconstitué, même si les maisons ne sont que des boutiques/restaurant et je vois en démarrant la grimpette que le château est annoncé comme étant en reconstruction. Je me rappelle d’une chose à ce moment, c’est que la ville a connu un séisme il y a quelques mois/années et que ça pourrait annoncer de mauvaises choses côté visites.

Je tente quand même de voir s’il y a quelque chose à visiter, histoire de ne pas être venu pour rien et sur le chemin, je vois les ravages sur les enceintes et certains bâtiments. J’arrive au final devant un temple pour constater que le château n’est pas debout et qu’il n’y a donc rien à visiter dans l’enceinte.

Tant pis, je trouve un jardin à côté, qui ne paye pas de mine, mais qui n’est pas cher (200 yens), donc je décide d’y aller. Je comprends tout de suite pourquoi je suis le seul visiteur. Le jardin n’est pas trop entretenu, la canicule a aussi fait son effet et finalement, il n’y a pas beaucoup de plantes et d’arbres jolis à voir. Je passe quand même mon temps dans un coin plein de cigales, ou plutôt semi (à prononcer sémi), une version plus grosse, à faire de la macro et à essayer en vain d’enregistrer une vidéo de cigales au moment où elles vont leur bruit si caractéristique de ce genre d’insectes. Je passe aussi un peu de temps avec deux corbeaux, qui ont l’air de très mal supporter la chaleur.

Après tout ça, je redescend vers le tramway, mais découvrant une galerie marchande, je décide de m’y balader et d’aller manger pour la première fois dans un restaurant de la chaîne Lotteria (pas fan du burger au final).

Je poursuis ma route en reprenant la tramway pour aller à la station Suizenji kouen et me rendre au parc du même nom. Pour information, j’ai lu dans le petit fascicule que l’on nous remets que ce parc représente les différentes étapes de la route Tokaidô, qui part de Tôkyô pour aller jusque dans le Kansai plus à l’ouest. Ce dernier n’est pas très grand et peut se parcourir assez vite, mais avec la chaleur, je prend le temps de rester à l’ombre et j’y reste bien plus longtemps qu’il le faut au final.

Il y a un troisième lieu que j’avais noté, mais j’ai hésité à y aller parce que je ne sais pas s’il fait plus chaud, mais j’ai plus de mal à supporter la chaleur. Comme le trajet se fait en tramway et pensant faire l’allée-retour assez vite, je décide finalement de m’y rendre, en prenant cette fois la ligne B du Tramway pour aller à la station Honmyô-ji Iriguchi (littéralement « Entrée du temple Honmyô »).

Pour bien commencer, je rate ma station parce qu’on ne la voit pas depuis le tram. Ensuite, il y a un long chemin à pied pour arriver devant un immense portail, mais l’accès par les escaliers est fermé. Je tente un détour, qui m’amène de l’autre côté du portail pour constater qu’il y a des travaux juste en dessous. Je traverse une longue rue vide, bordée de vieux bâtiments. J’apprendrais après que cette zone est remplie de temple, que je n’aurais pas pu avoir le temps de visiter parce que trop fatigué. J’arrive devant deux longues séries d’escaliers, je prend quand même le temps avant de visiter un magnifique temple sur ma droite, aussi vide de monde que le reste de la rue.

Je grimpe la série d’escaliers de gauche, en constatant qu’il y a eu des ravages dans les environs (ou alors, ça manquait trop t’entretient) et j’arrive au fameux temple Honmyô. Je prends le temps pour le visiter d’autant que c’est pas bien grand, je me repose un instant, toujours à cause de la chaleur (la grimpette n’ayant pas améliorée les choses).

Au bout d’un moment, je me décide à redescendre et à revenir jusqu’au tramway pour faire le chemin retour, et pour préparer pour le départ demain vers ma dernière étape avant mon retour à Tôkyô.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s