Summer is coming.

Malgré une nuit faite d’insomnie, je suis obligé de sortir pas trop tard parce que j’ai des impératifs. En effet, j’ai un bus à prendre et pour lequel j’ai fait une réservation, et c’est en direction de Stirling que je vais pour aller prendre un autre bus vers Doune.

Dans le second, ne sachant pas qu’il y avait plusieurs arrêt dans la ville de Doune, je descend au premier arrêt. Le chauffeur de bus me rattrape pour me demander où je me rend, je lui dit que je vais au Doune Castle et de ce que je comprend, il me dit en gros que c’est plus loin. Je remonte donc dans le bus et essaye de descendre au suivant et un petit groupe de petits vieux, que ça a l’air d’amuser, me dit que c’est à l’arrêt d’après. Enfin le bus arrive au bon arrêt et parmi le groupe, il y a deux petites vieilles qui descendent aussi et qui m’indique par où aller pour atteindre le château.

 

Au final, je n’ai pas eu besoin des explications parce que c’est très bien indiqué même si c’est pas tout près. Pour le château en lui-même, il ne dira sûrement pas grand chose à une grande partie des gens, mais en fait, vous le connaissez déjà sans le connaître puisqu’il a servit de décor au film des Monty Python, Sacré Graal, que je ne connais pas (sois je l’ai vu quand j’étais très jeune et je m’en souviens plus, soit je ne l’ai tout simplement pas vu), et c’est aussi une partie de Winterfell de la série mondialement connue, Game of Thrones (l’unique raison de ma venue).

Je ne traîne pas pour prendre mon billet pour le château et après pas mal d’hésitations, je prends aussi l’audio-guide (malheureusement uniquement en anglais) en espérant qu’il y ait des infos sur les endroits utilisés pour Game of Thrones, mais ce n’est pas le cas, donc je me contente d’essayer de comprendre les explications sur l’histoire de château et de chacune de ses pièces.

 

Le château est surtout en bon état à l’extérieur, le reste aurait bien besoin de rénovations et d’avoir plus d’objets exposés (dans les endroits clos). Ce n’est pas non plus très balisé, mais c’est ça qui m’a plu parce que ça permet de se faire sa propre visite du château et que ça invite à l’exploration.

Ensuite après la visite, je fais rapidement le tour du château pour prendre mes dernières photos et je retourne au village pour me balader un peu, histoire de. Je ne tarde pas à aller vers l’arrêt de bus pour retourner à Stirling, mais je suis obligé de patienter pendant une bonne demi-heure. Pendant ce temps-là, je revois les deux petites vieilles, qui me demandent si j’ai bien trouvé le château et mes impressions sur ce dernier.

De retour à Stirling, il se fait tard pour aller manger, mais malgré tout, je pars à la recherche d’un resto qui fait quelque chose de pas trop consistant, j’en profite pour me balader dans le centre commercial à côté de la gare routière et à sa sortie, je me décide pour un MacDo.

Enfin, pendant le peu de temps qu’il me reste avant l’arrivée de mon second bus pour Edimbourg, je me balade en ville pour prendre quelques photos, à défaut d’avoir le temps d’aller faire la visite du château de Stirling.